Publié le

Comment le changement d’heure affecte le corps ? Le CBD pour s’adapter

le changement d'heure CBD

Ce week-end, nous passons à l’heure d’été. Dans la nuit du samedi 25 mars au dimanche 26 mars, à 2 heures du matin, les horloges passeront à 3 heures, ce qui signifie que nous « perdons » une heure. Cet ajustement consistera à avancer l’horloge d’une heure et, avec elle, toutes les activités que nous effectuons au cours de la journée.

Un petit changement d’heure qui a un effet sur les gens et pour lequel le CBD peut vous aider à vous adapter.

Pourquoi change-t-on d’heure ?

Le passage à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver se fait chaque année. Bien que nous y soyons habitués, nous sommes plongés dans un éternel débat sur la nécessité de ce changement.

Mais pourquoi changeons-nous d’heure ? Le changement d’heure au mois de mars s’effectue conformément à une directive européenne qui établit l’harmonisation de l’heure d’été et de l’heure d’hiver dans tous les pays de l’Union européenne. Cette pratique a pour but d’économiser de l’énergie et de profiter des heures d’ensoleillement dont bénéficie l’hémisphère nord pendant la saison estivale.

Toutefois, de nombreuses voix discordantes s’élèvent pour affirmer qu’il n’existe pas d’études fiables pour défendre cet avantage.

Qu’en pense l’Union européenne ?

À la suite d’une consultation publique, la Commission européenne a proposé d’abolir le changement d’heure en septembre 2018, car une grande majorité des 4,6 millions de citoyens européens qui ont participé ont demandé la fin de cette pratique.

Même le Parlement européen s’est penché sur les effets sur la santé et sur la question de savoir s’il fallait ou non maintenir ces changements d’heure.

Finalement, les États membres de l’UE ont approuvé la fin du changement d’heure pour 2021… mais la mesure n’est toujours pas mise en œuvre.

Quel changement d’heure est le plus néfaste : l’heure d’hiver ou l’heure d’été ?

Pour notre corps et notre esprit, le passage à l’heure d’été est plus brutal que celui de la fin octobre, car nous perdons une heure de sommeil et avons plus de mal à nous adapter à l’avancement d’une heure.

Comment le changement d’heure affecte-t-il le corps ?

Le passage à l’heure d’été nous fait perdre une heure de sommeil, ce qui peut avoir un effet domino sur notre quotidien.

Notre corps dépend de notre horloge interne, connue sous le nom de rythme circadien, pour réguler notre cycle veille-sommeil, notre métabolisme et d’autres processus physiologiques. Lorsque nous modifions soudainement nos horaires de sommeil, nous pouvons perturber le rythme circadien.

Ici, les preuves publiées sont cohérentes : cette pratique a ses effets (négatifs) sur la santé. Comment le décalage horaire nous affecte-t-il ?

Les experts le comparent généralement au décalage horaire, ce trouble causé par les longs voyages en avion impliquant des changements d’heure importants.

Le changement d’heure en mars modifie notre rythme circadien, c’est-à-dire l’horloge interne qui régule les processus biologiques et physiologiques du corps. Le rythme circadien est régulé par le cycle lumière-obscurité, et lorsqu’il y a un changement brusque dans l’exposition à la lumière, comme celui produit par le changement d’heure en mars, cela peut affecter notre santé. Et ce sont les enfants et les personnes âgées qui en souffrent le plus.

Parmi les effets les plus courants du changement d’heure, on trouve les troubles du sommeil, car l’horloge interne est décalée, ce qui produit un déséquilibre, entraînant un sommeil insuffisant, désorganisé et de mauvaise qualité.

D’autre part, il a été démontré que ces ajustements horaires qui ont lieu en été et en automne peuvent entraîner davantage d’infarctus, ainsi que des maladies digestives et immunologiques dans la semaine qui suit leur apparition.

En outre, il peut augmenter de manière significative le risque d’accidents de la route.

Outre les troubles du sommeil (insomnie, somnolence diurne, etc.), d’autres études associent principalement le changement d’heure à des altérations telles qu’une fatigue accrue, ce qui entraîne irritabilité, difficultés d’attention, diminution des performances, baisse de la productivité, malaise général, etc.

On peut aussi avoir faim à des heures indues ou, au contraire, manquer d’appétit ou avoir une sensation de satiété après un repas.

 

Le CBD pour lutter contre le changement d’heure

On le voit, le changement d’heure peut modifier notre horloge interne, donnant lieu à un phénomène de « mini jet lag ».

Cette perturbation temporaire du sommeil peut entraîner une série de symptômes physiques et psychiques, tels que la fatigue, l’irritabilité et la difficulté à se concentrer. Dans ces cas, le CBD peut être d’une grande aide pour atténuer certains de ces symptômes.

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé dérivé de la plante de cannabis qui s’est avéré avoir un certain nombre d’effets thérapeutiques.

L’un des avantages les plus connus du CBD est sa capacité à réduire l’anxiété et à favoriser la relaxation. Cela peut être particulièrement utile en cette période de l’année, car il peut aider à calmer l’esprit et à réduire les sentiments de stress.

Le CBD aide également à réguler le cycle veille-sommeil, qui peut être perturbé par le passage à l’heure d’été.

À cet égard, plusieurs études ont montré que le CBD peut améliorer la qualité et la durée du sommeil, ce qui facilite l’endormissement et le maintien du sommeil tout au long de la nuit.

En favorisant des habitudes de sommeil saines, le CBD peut contrecarrer certains des effets négatifs de la perturbation temporaire du sommeil causée par le décalage horaire.

L’huile de CBD est donc l’un des produits de CBD les plus pratiques dans ces cas, qu’elle soit utilisée avec une pipette ou un spray.

En conclusion, le passage à l’heure d’été peut avoir un impact important sur le corps et l’esprit, provoquant des sensations de fatigue, d’irritabilité et des difficultés de concentration. Pour combattre ces symptômes, le CBD peut aider à réduire l’anxiété, à favoriser la relaxation et à réguler le cycle veille-sommeil.